Défi relevé pour les Bouffardises !

Grand soleil et ambiance au beau fixe pour la première édition du festival les Bouffardises qui a fait résonner rock et fête dans le village du Coux et Bigaroque en Dordogne.

La fanfare les frères Pouétards, Watergun!, Colonel Mushroom, Smüzz, The Harts Industry, Blackbird Hill, Sarah W Papsun,DJ Chabin et DJ SK se sont succédés 8 heures durant, sur-motivés, devant 2000 festivaliers.

C’est pleine d’émotions que cette belle journée s’est clôturée par la montée sur scène des cent bénévoles du festival qui ont repris « Quand t’es dans le désert » de Capdevielle et le chant basque « Hegoak ».

Un grand merci aux organisateurs des Bouffardises, une grande pensée pour leur pote Maxime pour qui ils ont créé ce festival, et à l’année prochaine pour la seconde édition !


Retrouvez le portrait de Sarah W. Papsun réalisé par 10point15 et en partenariat avec les Bouffardises, ici ➡︎


Toutes les informations sur le Festival Bouffardises : Facebook


Photographies Reportage par Lénaïc Gouirriec
Tous droits réservés.

Vous aimerez aussi

Pari tenu pour
le Roscella Bay

Pour sa première édition, le Roscella Bay Festival a tenu toutes ses promesses. Installé au Gabut – friche industrielle située près du vieux port, en plein coeur de la Rochelle – le Roscella Bay Festival a su faire vibrer le coeur des 3300 festivaliers venus se déhancher sur les sons électro funk et jazz de la riche programmation.

Baleapop #6,
la grande communion

Pour sa 6ème édition, du 5 au 9 août, Baleapop festival nous a fait danser dans un Saint-Jean-de-Luz acidulé. Cette année encore, la programmation artistique et musicale s’est révélée fine et réjouissante;  le tout savamment élaboré dans une scénographie épurée avec un parti-pris écolo. En effet, toutes les structures étaient en bois et palettes recyclées, des cendriers « de plage » étaient distribués à l’entrée pour accompagner le mythique … Lire la suite

Baleapop #6,
Musika Arte Festibala

Baleapop reprend ses quartiers dans la ville où il a été pensé à son origine, Donibane Lohizune. Comprenez Saint-Jean-de-Luz en basque, car ici on est fiers de ses origines et on admire ce petit festival devenu (plus) grand qui à réussi en 5 éditions à redéfinir les canons de la fête pour tous grâce à une sélection pointue sans jamais fleurter avec la prétention (parisienne).