La Femme, jeune groupe français de rock, surf music, new wave, électro bizarre, yéyé…, résolument plus punk que pop, prépare actuellement son deuxième album qui sortira début 2016. Nous avons brièvement rencontré le désinvolte Marlon Magnée (clavier, voix), co-fondateur du groupe, qui nous a accordé quelques minutes entre deux sessions d’enregistrement dans les studios Red Bull à Paris.

Peux-tu nous parler du groupe et de votre univers artistique ?

“On fait ce qu’on veut, c’est cool”

Sasha (co-fondateur, guitare) et moi, on est des potes d’enfance; on s’est connus à Biarritz, au lycée. On a fait beaucoup de musique tous les deux. Ensuite, on a rencontré Sam (guitare, basse), Noé (batterie), des potes qui nous ont rejoints; et Clémence sur MySpace. C’est elle qui chante pendant les concerts, mais il y a aussi d’autres filles qui chantent sur les enregistrements.

On écrit nous-mêmes nos chansons, on réalise nous-même nos clips, nos t-shirts, nos posters, nos visuels; on touche à toutes les disciplines. On fait beaucoup de trucs nous-mêmes car on a des goûts particuliers…
Et puis on a monté notre label, Disque Pointu. Maintenant on s’auto-produit, on fait ce qu’on veut, c’est cool. Et puis on cherche à produire des trucs pointus, de nouvelles personnes qui nous plaisent, qui vont marquer l’Histoire.

photo_slider_portrait_1220x812px

D’où te vient cette passion pour la musique ?

Je me rappelle avoir dansé avec mon père dans le salon quand j’avais 2 ans. Puis j’ai fait de l’éveil musical, et j’allais voir ma mère chanter du swing; elle avait repris l’orchestre New Orleans de mon grand-père, du jazz années 20, 30.
Plus tard, j’ai fait une école d’art, du dessin…, mais j’avais l’impression de ne pas être compris, alors j’ai choisi de ne plus faire que de la musique.

photo_slider_portrait_1220x812px

Quelle est la personne qui vous a le plus influencé professionnellement ?

Le groupe Marie et les Garçons, un vieux groupe français des années 70, 80, puis il y a aussi Gainsbourg et les Velvet Underground.

Quelles sont vos inspirations artistiques ?

photo_slider_portrait_1220x812px
photo_slider_portrait_1220x812px
On est vachement influencés par la culture française, surtout au niveau musical; on écoute quand même beaucoup plus de son français que anglais.
On est aussi influencés par Klimt, les courants Art Nouveau et Art Déco, des films comme Metropolis, le rétro futurisme, le bien et le mal, les contrastes, la vie, les trucs un peu positifs, et par les années 50, 60, 70 et 80. On aime bien ce qui est vintage.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment ?

On est en train d’enregistrer le deuxième album de La Femme qui sortira en janvier 2016. Il sera un peu pareil que le premier, mais plus affirmé: le côté doux, le côté hard, le côté pysché…tout sera plus fort, plus marqué.
On fait aussi les clips en même temps, du moins 3 ou 4… car après, avec les tournées et les concerts, ça va être compliqué.
Et puis on se demande si on va s’occuper également nous-mêmes de la pochette de l’album. Cela demande beaucoup de temps!
photo_slider_portrait_1220x812px

Un métier que tu aurais aimé faire ?

Il y en a plein!
J’aurais bien aimé être danseur. J’aurais bien aimé aussi faire des fringues, être architecte d’intérieur, être réalisateur – mais ça, je le fais déjà avec les clips -, et puis aussi faire de la peinture et du dessin, des arts plastiques.

Un artiste coup de coeur à nous faire découvrir ?

Bon Voyage, un nouveau groupe qui va bientôt sortir un EP sur notre label Disque Pointu. C’est de la disco un peu à l’ancienne, avec des synthés, basses…

Un morceau que tu écoutes en ce moment ?

Peut-être Igor Dewe, le morceau Do Me.

Une anecdote à nous raconter ?

Une fois, je suis allé dans le bureau de Pascal Nègre. J’ai voulu sortir fumer une clope sur le balcon… j’ai trébuché, et failli passer par dessus la rambarde et tomber du huitième étage.

Quelle personnalité nous recommandes-tu de rencontrer pour 10point15 ?

Aymeric Bergada Du Cadet qui est directeur artistique, styliste, réalisateur, un mec qui a des idées et une forte personnalité. Il est à la tête d’un groupe de performeurs, House of Drama, qui monte des chorégraphies assez barrées.

photo_slider_portrait_1220x812px

Pour suivre l’actualité de
Marlon Magnée :

Vous aimerez aussi

Retour en haut